Spider-Man : Homecoming

Cela faisait un petit moment que je n’avais pas été au cinéma et je dois dire que là, je n’ai pas été déçue! Je suis de manière générale une grande adepte des films de super héros, notamment ceux issus de l’univers Marvel : Ironman, Thor, Captain America, Avengers… Je les ai tous vus! Jusqu’à aujourd’hui, Captain America restait mon Avenger préféré mais Spider-Man vient de se hisser en tête du podium. Ex-aequo, hein, faut pas pousser non plus. Le captain, c’est le captain, quand même! Je sais pas, ça doit être mon côté prof, mais les types vieux-jeu qui tournent des vidéos pour éduquer la jeunesse américaine, et les ados boutonneux et hyperactifs, j’ADORE!!!

Par rapport aux autres adaptations

spider-man-3-tobey-maguireMon grand âge, m’avait habituée au Spider-Man du début des années 2000 incarné par Toby Maguire. Beaucoup plus mature que celui-ci, plus âgé aussi, il tenait une petite place dans mon cœur. Il faut dire que le Spider-Man suivant, celui d’Andrew Garfield, n’était vraiment pas terrible! Alors voilà, depuis les années 2000, l’image que je me faisais de Spider-Man restait collée à l’interprétation proposée par Toby (ouais, je l’appelle par son prénom, on est potes).

Le Spider-Man de Tom Holland

spider-man-homecoming_7Celui-là, franchement, je le kiffe grave! C’est un gamin hyperactif et super drôle, un vrai chien fou! Enfin on donne au personnage l’envergure de son âge véritable! Enfin, on nous fait comprendre que son costume est trop grand pour lui. Oui, c’est un ado, oui il a perdu ses parents, alors oui il est en quête d’une figure paternelle, il a besoin de la reconnaissance et de l’approbation d’un adulte qu’il admire et qu’il adule. Cette faille dans l’identité et la confiance du personnage est au centre du film et j’ai trouvé ça attendrissant et très malin dans la mesure où ça permet à certains ados de s’identifier d’autant mieux.

spider_man__homecoming_poster__3_by_bakikayaa-dayxjzi

Ce spider-man n’est pas seulement un ado, ce n’est pas seulement un intello, c’est aussi un geek. Il ne faut pas oublier que les comics ont été écrits par des geeks pour des geeks. Là encore, l’identification est très facile lorsqu’on voit Peter et son meilleur pote en train de reconstituer l’étoile noire de Star Wars avec des lego. Je ne suis pas geek moi-même, mais j’ai des amis qui le sont et je vous assure que l’étoile noire, ils l’ont!

Les passages obligés pas si obligés

Les passages obligés étaient les suivants:

  • piqûre de l’araignée
  • transformation puis découverte des nouvelles capacités et apprentissage sauvage dans la jungle urbaine
  • accident causant la mort de l’oncle de Peter
  • Peter brutalisé par des brutes du lycée
  • Peter qui conquiert la fille de ses rêves

tom-holland-jacob-batalon-spiderman-set-03Eh bien figurez-vous que le film ne s’embarrasse pas de tous ces détails. L’histoire commence bien après la transformation de Peter. Ouais, une araignée, ouais, ouais, bla, bla, il en parle trois secondes à son meilleur pote et puis terminé. Du coup pas de transformation surprise, c’est logique. De plus, l’oncle de Peter est déjà mort. En tout cas on le suppose car la tante May est toute seule. Quant aux brutes du lycée, pas si coriaces : elles ne pointent pas le bout de leur nez. On n’assiste donc pas à une énième scène à la vas-y que je te provoque en te tapant dessus et vas-y que j’évite tous tes coups grâce à mes fabuleux instincts de super araignée. Quant à l’amour, aaaah l’amour! Il n’est absolument pas au centre du film, mais constitue une trame mineure qui en plus n’aboutit pas vraiment. Ca, c’est rafraîchissant!

Le titre du film

Spider-Man-Homecoming-poster_2-439x650Homecoming… Pourquoi Homecoming? Le « homecoming » est une tradition américaine qui s’est fait connaître dans le monde entier grâce aux séries télé. Il s’agit d’un bal qui se déroule en début d’année scolaire pour fêter l’arrivée des lycéens. « Homecoming » pourrait être traduit par « retour à la maison ». Mais quel rapport avec l’histoire? Eh bien déjà, au cours de cette histoire, Peter va se rendre au bal. Mais bon, c’est quand même pas suffisant à en faire le titre du film… Alors quoi?

Eh bien Peter est de retour chez lui après avoir joué son rôle dans  la sécession qui a eu lieu au sein des Avengers, ce après quoi il doit se réhabituer à un quotidien plutôt morne. C’est ça, le vrai « homecoming » de l’histoire. Et Peter va se battre pendant tout le film pour ne pas y rester, chez lui. Dans l’espoir de se sortir de cette vie banale qui ne lui correspond plus. Pour finalement accepter, à la fin du film, que cette vie est la sienne au point de foutre un vent monumental à Stark! Alors là bravo! Une raison de plus d’aimer ce Spider-Man! Nan parce que Stark, franchement, il se la joue grave!

L’action

Spider-Man-Homecoming-Climbing-up-wallEvidemment, comme devant tous les films Avengers, on ne s’ennuie pas une seconde, bien qu’il dure quand même 2h30. L’action est au rendez-vous, et l’humour aussi! Je n’ai pas arrêté de sourire et d’avoir peur pour notre héros. J’ai quand même été prise de vertige en même temps que lui! J’avais beau savoir que je ne risquais rien et lui non plus, eh ben j’ai failli fermer les yeux! Fermer les yeux, vous dis-je! Comme une gamine de quatre ans!!!

Bref, allez le voir, il vaut le coup! 🙂

 

PS: Y a quand même un personnage louche, dans l’histoire. Mais je ne vous dis rien, si vous aussi, vous remarquez quelque chose d’étrange, n’hésitez pas à me le dire!

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s