L’Amour est dans le pré, décorticage d’une obsession malsaine

le

L-Amour-est-dans-le-pre-comment-les-agriculteurs-vivent-l-apres

L’Amour est dans le pré… Sincèrement, j’ai suivi cette émission à ses débuts, par curiosité. Comme beaucoup, beaucoup de monde, et personne ne s’en cachait. Personne ne s’en cache aujourd’hui non plus, d’ailleurs. C’est peut-être ça, qui est dangereux, au fond. Le fait que personne n’ait honte. On n’ose pas forcément dire que l’on regarde « les Marseillais » ou « les Anges », ou on le présente comme un « péché mignon », comme si on avouait une faute. Mais L’Amour est dans le pré? Pourquoi s’en cacher, puisque c’est inoffensif? Eh oui, parmi la cohorte de toutes les émissions de télé-réalité, qu’elles soient encore d’actualité ou non, celle-ci passe pour être la plus fraîche et innocente. Est-ce réellement le cas? Permettez-moi d’en douter.

1- J’avoue, j’en suis spectatrice…

Et je parle de l’intérieur, figurez-vous! J’agis sous couverture, je suis une espionne infiltrée dans le saint des saints! Bon, ok, j’exagère peut-être un peu… beaucoup… passionnément… Je vous explique: ma meilleure amie est fan de ce programme. Je suis sûre que pour certains d’entre vous, cette petite phrase veut déjà tout dire! Pour les autres, je précise: je regarde l’émission de temps en temps en sa compagnie pour lui faire plaisir et surtout parce que, il faut bien l’avouer, on passe de bons moments à critiquer les fermiers et leurs prétendantes. C’est FUUUUNN vous comprenez!

2- Naïveté, quand tu nous tiens!

Mais voilà, je ne supporte plus cette hypocrisie. En en discutant autour d’un apéro un soir avec ma bande de copains, je me suis rendue compte que certains d’entre eux considéraient ce programme avec beaucoup trop de candeur. Les télé-réalités sont plus ou moins scénarisées et les assistants sur le plateau s’échinent à laver le cerveau de leurs poulains pour créer le maximum d’embrouilles télévisuelles. Ils sont d’accord pour l’admettre. A l’exception de l’Amour est dans le pré! Tooouuutes le font selon eux, vous dis-je, mais pas l’Amour est dans le pré!

3- Quand on nous prend pour des idiots

Pourquoi cette sacro-sainte immunité? Eh bien vous comprenez, Karine Lemarchand elle est trop rigolote, et puis ça se passe à la campagne, et puis la plupart des participants sont moches comme des poux, et puis de véritables histoires d’amour voient le jour, et puis leurs défauts sont tellement attendrissants, et puis, et puis, et puis… Cette émission surfe si bien sur l’authentique et les valeurs simples de la vie à la campagne qu’on s’y laisse prendre sans se poser de questions. C’est quand même fou!

Alors je ne suis pas CONTRE les émissions de télé-réalité, comme vous avez pu vous en rendre compte en lisant mon article sur Terrace House, mais là j’ai l’impression d’être prise pour une gourde. Je me sens comme si on essayait de me faire avaler une couleuvre en mode « plus c’est gros mieux ça passe ». Franchement, de qui se moque-t-on?! Comment peut-on nous faire croire que cette émission a été créée dans le but de rendre les gens heureux et que c’est pour cette raison que nous la regardons? Ce qui nous plait, à nous et à notre voyeurisme bien ancré, c’est de se moquer de ces pauvres âmes en détresse, de ces solitaires, de ces Tanguy et de ces vierges à foison! Ce qui nous plait aussi, c’est l’hostilité que nourrissent les prétendantes en compétition et qui menace sans cesse de dégénérer en crêpage de chignons.

Alors non, L’Amour est dans le pré n’est pas une télé-réalité plus digne que les autres. On y assiste à des disputes de haute volée, on s’y moque d’unetelle qui ressemble à un drag-queen, d’untel qui s’emmêle les pinceaux dans les nombreuses expressions imagées made in France… En quoi cela diffère-t-il des Anges et des Marseillais? La sincérité des sentiments? Laissez-moi rire! Cette émission est truffée de candidat-parasites qui feraient tout pour passer à la télé dans l’espoir de décrocher leur fameux quart d’heure de gloire.

4- L’Amour est dans le passé ou exploitons la misère humaine

Cette émission ne surfe pas seulement sur l’authentique, elle surfe aussi sur le pathétique désespoir des candidats dont nous, spectateurs, nous repaissons. Elle surfe sur une vision traditionnaliste et passéiste de l’amour et de la famille selon laquelle il faut pondre à tout va, aider son mari en travaillant dans les champs ou, si la boue nous dégoûte, l’attendre sagement à la maison pour lui mitonner un bon petit plat. L’homme épuisé met les pieds sous la table pendant que mesdames s’agitent aux fourneaux ou s’échinent à faire la vaisselle.

Bref, cette émission me laisse dubitative car elle paraît trop belle pour être honnête, et l’est sans aucun doute. Son authenticité et ses bons sentiments ne sont rien d’autre qu’artificiels. Continuez de la regarder si elle vous distrait, ce n’est certes pas un crime. Mais regardez-la en toute connaissance de cause.

Et vous, êtes-vous des habitués de l’émission? Qu’en pensez-vous?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s